Assurer pour mieux anticiper

0

Les offres d’assurance sont nombreuses et peuvent être très coûteuses. Mais si certaines n’ont pas de réel intérêt pour tout le monde, d’autres deviennent au contraire indispensables. Découvrez lesquelles, pour ne pas passer à côté et être certain de pouvoir anticiper les aléas de la vie sereinement. 

Pourquoi assurer ses prêts ? 

Lorsqu’un prêt, un crédit, vous est accordé par votre banque, il l’est grâce à votre situation financière et familiale jusqu’à un instant T. Mais si votre situation se dégrade quelques mois plus tard, vous ne pourrez peut-être plus payer vos échéances correctement. Pour palier à ce problème, les organismes de prêt vous proposent souvent, en supplément du crédit accordé, de souscrire à une assurance. Avant d’accepter ces dernières, qui ont parfois des coûts non-négligeables, n’hésitez pas à faire appel au comparateur smartoctave. Vous pourrez ainsi réaliser quelques économies tout en ayant la certitude de rembourser votre crédit sans encombre quoi qu’il arrive. 

Pourquoi assurer ses appareils mobiles ? 

Comme le montre le sondage Opinion Way pour Fluo, de nombreux Français ne connaissent pas les risques couverts par leurs assurances. D’autres ignorent que certaines choses peuvent être assurées. Prenons l’exemple des smartphones, tablettes ou autres ordinateurs portables. Si certaines assurances habitation permettent de protéger vos appareils dans votre domicile, d’autres vous proposent une indemnisation en cas de casse, de perte ou de vol dès que vous sortez de chez vous. La plupart limitent cette offre aux appareils de moins de cinq ans à condition de pouvoir justifier de votre achat. Voilà de quoi profiter de chacune de vos sorties l’esprit tranquille. 

Pourquoi assurer son quotidien ?  

Si les assurances-vies sont connues depuis de nombreuses décennies, les garanties des accidents de la vie sont, quant à elles, plus récentes. Ces assurances vous permettent généralement de protéger l’ensemble de votre famille dans chaque moment du quotidien. Que l’un d’entre vous glisse sur un plaque de verglas, tombe d’un escabeau ou que votre enfant casse ses lunettes en tombant dans la cours de récréation, les dégâts seront pris en charge. Seul bémol, il faut bien entendu penser à déclarer la chute en question. Il arrive de ne pas bénéficier des indemnités possibles parce que vous n’aurez pas eu l’idée de déclarer une glissade dont les conséquences ne se feront ressentir que quelques semaines plus tard. N’hésitez pas, avant toute souscription à bien vérifier les délais dans lesquels les sinistres doivent être déclarés pour ne pas passer à côté de vos droits éventuels. 

Partager

Ecrire un commentaire