Quelle procédure suivre pour divorcer rapidement ?

0

Divorcer n’est pas une fatalité. Avec plus de 130.000 cas dénombrés chaque année, la rupture de la vie conjugale fait partie du quotidien. Afin de se séparer de son conjoint dans les meilleures conditions, divorcer à l’amiable reste la solution la plus prisée.

Divorce à l’amiable, comment ça se passe ? 

Le divorce par consentement mutuel ou divorce à l’amiable est le meilleur moyen de rompre le contrat de mariage sans aucune complication majeure. Rapide et peu onéreux, il permet aux couples désireux de se séparer de le faire sans contraintes.

Lorsque les deux conjoints décident de se séparer, la législation leur permet de le faire sans avoir à passer devant le juge. Avec l’appui d’un avocat, la procédure s’en voit allégée. Ils peuvent même décider d’avoir le même avocat afin de divorcer rapidement et dans les meilleures conditions.

Une fois que les deux parties sont tombées d’accord, une convention de divorce est alors établie par les concernés et ensuite déposer auprès d’un notaire. Ce document juridique ressemble un peu à un contrat et renferme les termes de la séparation à l’amiable (partage du patrimoine en commun, garde des enfants, pension alimentaire, etc.).

Un avocat spécialisé pour vous épauler 

Pour divorcer rapidement, il est préférable de recourir aux services d’un avocat spécialisé. Avec un avocat divorce, vous disposerez de conseils avisés, mais également d’un accompagnement personnalisé. L’avocat se charge de tenir le client informé de ses devoirs, mais bataille également afin que ses droits ne soient pas bafoués. Par ailleurs, il prend à cœur de renseigner le client sur tous les aspects de la procédure de divorce et de ce que ce dernier implique comme changements.

Le divorce sans avocat est l'idéal pour ne pas dépenser énormément d'argent dans sa procédure. En effet, des avocats spécialisés veillent à ce que le coût du divorce soit accessible à tous. Dans le cas où vos revenus sont très faibles, l’aide juridictionnelle permet le divorce gratuit, les honoraires de l’avocat étant assurés par l’État. Pour les couples sans enfants et ne possédant pas de biens à l’étranger, il est possible d’opter pour le divorce sur internet qui offre encore plus de facilité et de rapidité.

Partager

Ecrire un commentaire