Les distributeurs automatiques sont-ils rentables ?

0

Les distributeurs automatiques sont le plus souvent installés dans les entreprises, les établissements publics ou encore dans les commerces. Les niveaux de rentabilité dépendent de plusieurs facteurs dont le type ou la taille de l’établissement, le modèle de distributeurs ou encore le mode de gestion de ceux-ci. 

Les distributeurs automatiques dans l’entreprise

L’installation d’un distributeur automatique dans votre entreprise est bénéfique dans la mesure où le personnel peut s’approvisionner sur place. Il existe différents types de distributeurs, qui n’ont pas le même niveau de rentabilité. Certains comme la machine à eau ne rapporte rien à l’entreprise car étant gratuite. Cela peut aussi dépendre des produits que consomme la grande partie des clients, que constitue le personnel dans l’entreprise. Que ce soit de l’eau, des chocolats, du café, ou encore des sandwichs, la rentabilité des distributeurs automatiques dépend du degré d’utilisation de la machine ainsi que le produit consommé ; mais plus encore de comment est gérée la machine. 

Les différents modes de gestion 

En plus d’assurer la vie pratique pour les consommateurs, en l’occurrence les travailleurs. Il est donc important de savoir que la rentabilité des machines dépend de leur utilisation. Il peut arriver que, pour les entreprises, surtout les grandes filiales, ces machines sont la plupart du temps installées par les prestataires de service qui gèrent les distributeurs dans l’entreprise. Il est dans ce cas non rentable directement pour l’entreprise qui ne gère pas le produit. C’est le prestataire qui se charge des dépenses, de l’approvisionnement, et tire par la même occasion tout le bénéfice.

Il y a le fait pour les entreprises d’acheter la machine, l’approvisionner, gérer la maintenance et la fixation des prix, pour avoir ainsi tous les bénéfices. Là aussi, il est utilisé à des fins commerciales et devient rentable vers la deuxième ou troisième année, sachant que la machine peut avoir une dizaine d’années d’existence. Les frais d’achat et autres charges sont donc remboursés après deux à trois ans. Et seul l’approvisionnement et les frais de maintenance sont à prendre en charge pour les autres années à venir.

Partager

Ecrire un commentaire